twosday, un réseau d’entraide pour multiplier vos opportunités

Business Entrepreneuriat twosday 4 janvier 2019
Réseau d'entraide

author:

twosday, un réseau d’entraide pour multiplier vos opportunités

Vous vous êtes déjà demandé(e) comment rencontrer des personnes pour multiplier vos opportunités personnelles et professionnelles. Comment élargir votre réseau d’entraide ?

Cela a été mon cas voilà plus d’un an, c’est pourquoi le projet twosday est né. Je vais vous conter les étapes et les rencontres décisives qui ont mené à la création de ce réseau d’entraide, basé sur les valeurs humaines et la rencontre !

C’était en juin 2017, trois week-ends d’anniversaires consécutifs. L’occasion de rencontrer des nouvelles personnes mais que je n’allais certainement jamais revoir… Hormis à travers les réseaux sociaux !

Rencontres

La question que je me pose alors :
“Comment rencontrer de nouvelles personnes régulièrement à titre professionnel comme personnel ?”.

Les limites des événements professionnels à thème

À la même période, j’analyse avec Daniel Findikian les trois événements networking annuels que nous avions organisé. Daniel est le Directeur de l’école EMIC Paris où j’ai repris mes études il y a cinq ans pour effectuer un master Music business. Chaque année cet événement dédié aux professionnels de la musique réunissait 60 contacts. Tous fidèles à l’appel, mais très peu venaient accompagnés malgré nos efforts.

Face à cet échec à faire grandir l’événement, nous avons identifié deux raisons. La première, l’association était payante. Lorsqu’on est jeune diplômé, l’adhésion à une association n’apparaît pas comme une priorité. La deuxième, plus flagrante, les invités étaient à l’affût d’une nouvelle opportunité professionnelle. Ils n’allaient donc pas venir accompagnés de leurs “concurrents” ou de leur boss ! #duh

Réseau

Beaucoup de freins pour qui n’est pas expert en networking

Après avoir écumé moult événements thématiques, dont beaucoup dans la sphère “tech” dû à trois années passées en start-up, j’ai observé plusieurs freins qui ont nourri ma réflexion.

Premièrement, il est difficile d’entrer spontanément en contact avec un inconnu, surtout quand vous n’y êtes pas accoutumé(e). Deuxièmement, cela relève même d’une mission impossible lorsqu’un groupe est déjà constitué, ce qui représente la majorité des cas.

Personne n’aime se retrouver seul(e) durant un événement. C’est pourquoi on se retrouve souvent en binôme, ce qui n’est pas pour faciliter les rencontres même si c’est rassurant. Nous recherchons naturellement des contacts familiers qui pourraient potentiellement nous introduire à d’autres.

Si ce n’est pas le cas, plusieurs solutions s’offrent à nous :

– Scanner la salle du regard. Trouver une autre personne esseulée pour entamer une discussion, « Ohh copaing » !

– L’instinct de survie, se raccrocher au buffet. Au moins on aura sauvé les meubles. C’est ce qu’on se contentera de dire à nos collègues le lendemain “Y’avait personne d’intéressant mais le buffet était vraiment pas mal”.

– Dernier recours, sauter sur une personne en train de se servir au buffet et engager la conversation “Bonsoir, vous savez ce que c’est ?”.

Apero

Le risque de tous ces événements thématiques est de se retrouver à parler uniquement aux personnes que l’on connaisse. Ne pas ouvrir notre réseau. Tomber sur des contacts non qualifiés qui finiront par nous décourager. Ou pire, venir et ne réussir à parler à personne.

Autre point non négligeable, tout le monde n’aime pas réseauter. Il y a donc une grande partie de vos prospects que vous ne rencontrerez jamais lors de ces événements.

Faciliter les nouvelles rencontres : élargir son réseau personnel et professionnel

Quel prétexte pour réunir des personnes que l’on souhaite revoir ? Concevoir un événement qui serait le prétexte à de nouvelles rencontres.

J’ai alors pensé à un événement sur un rythme trimestriel. Sans aucun thème.

Quel est le meilleur moyen de créer du business ? C’est justement de ne pas en faire !

L’objectif étant d’abattre les murs, ne plus nous limiter. Faciliter les rencontres réelles pour multiplier les opportunités, tant à titre professionnel que personnel.

La seule règle ? Venir accompagné(e) d’au moins une personne. Le concept de twosday venait de naître : rencontres et réseau d’entraide.

Startup

Une histoire de belles rencontres

Il y a cinq ans, suite à la perte de mon emploi dû à un plan social, je vis la plus grande épreuve de ma jeune carrière. L’annonce fût brutale et la perte de confiance totale. Sur les conseils d’une amie, Rachida, j’intègre le programme Passer’Elles. Lancé par Mozaïk RH, il promeut une meilleure représentativité des femmes dans le milieu professionnel. Une association portée par Saïd Hammouche et Estelle Barthélémy, dont la mission inspirante est de faire de la diversité une normalité. Le programme se terminait par des séances de coaching. Il m’aura fallu une seule séance avec Elisabeth pour me donner toute l’énergie nécessaire pour poursuivre mon rêve : travailler dans la musique.

Parcours études

Et s’il ne suffisait que d’un signe ?

Je n’avais ni la formation adéquate ni les contacts pour assurer cette nouvelle trajectoire. J’ai donc décidé de reprendre mes études au sein d’une nouvelle formation dédiée au business de la musique qui se lançait au même moment. Elle est depuis devenue une école à part entière, l’EMIC Paris, portée par trois associés avec une promesse unique sur le marché : créer de l’employabilité.

D’un événement malheureux, cela s’est transformé en opportunité unique. Il aura suffi d’un signe, une première main tendue pour créer une réaction en chaîne : Rachida, Saïd, Estelle, Elisabeth, Daniel, Eva, Barbara, Hélène, Audrey, Quentin, Carl… J’ai eu une chance inouïe de pouvoir croiser un jour leur chemin. Sans le savoir, cette véritable chaîne humaine m’a menée à ce que je vis aujourd’hui. Pour cela, je n’ai que de la gratitude.

Les rencontres créent les opportunités

Voici le cataclysme qu’ils ont déclenché sur leur passage : en 2010, premier CDI, rencontre avec Rachida. Trois ans plus tard, plan social. Découverte du programme de Mozaïk RH par Saïd et Estelle. Elisabeth Gé, coach, me motive à chercher une formation dans la musique. Rencontre avec Daniel, directeur de la formation. Étude de cas sur un artiste, je contacte Eva Dellman qui a bossé sur le projet. Elle me prodigue tant de fabuleux conseils que je convainc Daniel de la prendre en tant qu’intervenante.

Eva envoie mon CV à Barbara Frétard (meilleure boss au monde) pour un stage que j’obtiens chez Lagardère Publicité (Virgin, RFM). J’embraye sur un second stage chez Sony music en digital avec Audrey Vauvilliers et Hélène Masanelli. Lors du bilan final, je leur dis « Le jour où vous m’avez dit oui, vous avez réalisé mon rêve. Peu importe ce qu’il se passera par la suite… ». J’en garde encore aujourd’hui un souvenir très ému. Grâce à cette expérience je rejoins la startup de Quentin Lechemia, Elise Technologies. J’enchaîne successivement 3 postes : chef de projet digital, business developer et directrice des opérations. Tout simplement car après 3 mois j’ai l’idée de lancer un projet interne. Au lancement deux mois plus tard, notre premier client ? Google. 

Le projet twosday se dessine, Rachida m’aide à lancer les premiers événements, épaulées par nos bénévoles.

Grâce à toutes ces belles rencontres et ce réseau d’entraide naturel, j’ai concrétisé non seulement mon premier rêve, celui d’évoluer dans l’univers musical et je m’apprête à réaliser le plus ambitieux, entreprendre.

Chaque pierre à l’édifice qu’est twosday portera leur empreinte à tous, merci infiniment à eux.

Entrepreneuriat

Comment j’ai eu le déclic d’entreprendre ?

Une rencontre de cinq minutes peut bouleverser une vie. Cela m’est arrivé à maintes reprises vous l’aurez compris. J’avais toujours eu le désir d’entreprendre mais pas encore le déclic pour me lancer. C’était sans compter ce matin d’octobre 2017 où je rencontre Carl, un entrepreneur cherchant un associé. Au bout de 5 minutes de pitch, je décroche totalement. La passion qui l’animait venait de déclencher en moi l’envie d’être à sa place. Moi aussi je voulais pitcher mon propre projet avec une telle conviction. Je lui explique par email pourquoi je ne rejoindrai pas sa startup. Déçu, il m’appelle. Il me dit alors une phrase qui me marquera pour la suite : « une idée ne vaut rien sans une équipe pour la réaliser ». C’est décidé, je m’embarque dans cette folle aventure qu’est l’entrepreneuriat !

Le futur s’écrit au présent.

J’ai donc non sans mal décidé de quitter le projet auquel j’avais donné vie chez Elise technologies, où j’étais alors Directrice des opérations et qu’ils s’apprêtaient à clôturer une levée d’un million. Je pouvais donc me consacrer pleinement à twosday. J’en suis persuadée, ce réseau d’entraide peut aller loin et les idées ne manquent pas pour le développer… Je travaille actuellement sur une déclinaison digitale du concept pour permettre au plus grand nombre de faire des belles rencontres. Stay tuned!

Business

Créer la communauté twosday par la puissance du réseau

Je nourris depuis toujours cette envie de partager et de transmettre. Cette appétence je l’ai développé avec le temps. Nous pouvons échanger avec une personne cinq minutes sans en saisir les bénéfices sur l’instant. C’est en cela que réside toute la beauté d’une rencontre, dans son imprévisibilité. Ce contact se souviendra sûrement de vous si votre présentation a marqué leurs esprits. Il pensera peut-être même à vous pour une future opportunité ou une introduction si le lien entretenu à travers le temps aura été sincère.

 Un réseau peut devenir puissant s’il est nourri avec authenticité.

La vie est faite de rencontres et d’heureux hasards

Mon souhait ? Permettre à tout un chacun de créer cette chaîne de valeurs humaines, indispensable à la construction d’une carrière et d’une vie entière.

 Nous n’avons jamais été aussi connectés digitalement parlant, mais aussi peu connectés dans la vraie vie.

twosday nous conduit à ouvrir notre réseau et permet à nos contacts d’en faire de même. Ceci afin de créer un vrai réseau d’entraide pour multiplier nos opportunités à tous les niveaux. Que vous recherchiez une opportunité de business, un nouvel emploi, à recruter, des conseils sur l’achat immobilier, à pratiquer un nouveau sport en groupe ou tout simplement passer une bonne soirée, nous avons tous dans notre réseau une personne qui peut répondre à ces attentes mais vous l’ignorez encore !

 twosday deviendra votre prétexte et servira de briseur de glace, un réel match maker mais dans la vraie vie.

Briser la glace

Un réseau d’entraide autour de rencontres réelles

Dans un groupe Facebook, nous avions convié avec Rachida nos plus belles rencontres à inviter leurs plus belles rencontres. Ainsi, une communauté s’est fédérée avec des personnes bienveillantes et curieuses, ayant pour volonté commune de faire de belles rencontres, sans idée pré-conçue, ni critères (âge, fonction, activité, milieu…).

Tous les trimestres, des apéros networking sont organisés. Les membres du réseau d’entraide twosday peuvent se rencontrer « en vrai ». Et rappelez-vous, chacun vient accompagné !

La volonté est d’abattre murs et frontières, décloisonner et créer des synergies. Dans la vie, le plus dur est toujours de faire le premier pas… C’est exactement ce que twosday propose de faire, planter cette première graine. Il ne tiendra qu’à vous ensuite d’en faire un potager, un jardin zen japonais ou une forêt amazonienne.

 L’histoire ne pourra s’écrire qu’avec vous, en créant un réseau d’entraide bienveillant.

Évoluer en entreprise

twosday, le réseau d’entraide prend son envol !

À l’heure où j’écris, déjà trois événements réalisés, le quatrième est prévu pour mars 2019.

Nous attendions 60 personnes au deuxième événement en Juin 2018. Ce sont 90 qui ont franchi le pas de la porte et qui ont entamé ce premier pas…

 L’engouement pour les rencontres est réel avec un retour aux vrais échanges palpable. Pari gagné.

Combien serons-nous au prochain ? Certainement +100 personnes prêtes à faire de belles rencontres et à constituer un réseau d’entraide solide 🙌

Infographie - twosday - Event 02

Caring is sharing, la boîte à outils pour tous

Vous pourrez suivre l’ensemble de cette aventure entrepreneuriale à travers le blog et bientôt de vive voix (surprise). À l’image du projet, j’ai décidé de documenter chaque étape pour le partager à tous et créer ce réseau d’entraide.

Je mettrai à disposition toutes les ressources qui m’auront aidé et qui vous feront gagner un temps considérable : comment créer son vision board, mes 15 outils de productivité favoris, recherche de nom, conception de logo, organisation d’un événement, création d’un blog, créer une communauté, stratégie social media, création d’une application, création des statuts, lever des fonds, trouver des subventions, des bureaux, recruter, l’art du networking, être digital nomad, bons plans et coups de coeur…

Rejoindre la communauté twosday

Vous souhaitez participer au prochain événement twosday ? Rien de plus simple, suivez la page Facebook, rejoignez le groupe Facebook, le compte Instagram et inscrivez-vous à la newsletter.

Vous avez à coeur de diffuser une positive vibe ? Devenez bénévole sur les événements ou prenez la plume ! Faites-moi « cygne » via la page contact du site ou pokez-moi sur les réseaux sociaux.

Rencontrons-nous, but in real life !

Passionnée par l'entrepreneuriat, les réseaux sociaux, la musique et les échanges, je suis toujours partante pour un café. Nous avons tous quelque chose à nous apporter. Au plaisir d'échanger !
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *