Outils

15 outils de productivité pour gagner en sérénité

30 janvier 2019

author:

15 outils de productivité pour gagner en sérénité

Le temps est incompressible, il est ce que nous avons de plus précieux. L’instantanéité permanente dans laquelle nous vivons, nous a rendu plus en alerte et esclave de nos notifications. Voici 15 outils de productivité pour gagner en sérénité et reprendre la main sur votre temps.

Les outils de productivité dont vous ne pourrez plus vous passer

Ce sujet me passionne depuis toujours. Au gré des années, j’ai développé mes propres outils et tableaux. Progressivement j’ai découvert qu’il existait des tas d’outils de productivité pour nous aider dans nos tâches quotidiennes.

Je vous ai listé mes meilleurs outils de productivité pour gagner du temps. Vous connaîtrez en partie les services cités. Je vous en propose une lecture différente à travers le récit de l’une de mes demi-journées pour voir comment je les ai intégré. Tous ces outils sont gratuits avec une offre premium disponible pour débloquer des fonctionnalités avancées.

Parfois nous avons besoin de plusieurs signes

8h, le réveil sonne. Je démarre par ma routine matinale : méditation, petit-déjeuner, écriture, lecture avant de me préparer pour la journée de travail. L’avantage de bosser depuis chez soi, on est très vite opérationnel et on économise du temps de transport.

Headspace - Méditation
© Headspace

Après la lecture de Miracle morning, j’ai décidé de tester non pas le réveil à 6h du matin mais le principe des routines matinales. J’ai très vite réalisé les bénéfices. Consacrer du temps à son développement personnel sera toujours notre meilleur investissement. Avant même de démarrer votre journée de travail, vous passez tout bonnement une heure à vous occuper de vous et vous enrichir personnellement. Rien d’autre. Quoi de mieux pour commencer sa journée ? Une motivation supplémentaire pour démarrer de bon pied en effectuant uniquement des activités que vous appréciez sans vous presser. Cela donne ensuite un tout autre rythme au reste de votre journée. J’y reviendrai dans un article dédié.

1. Headspace, la méditation pour tous

Cela va bientôt faire un an que je me suis initiée à la méditation et je ne retournerai plus en arrière. J’ai découvert à quel point notre esprit était encombré de pensées, entre 50 000 et 70 000 par jour d’après Clotilde Dusoulier

J’ai testé beaucoup d’applications de méditation avant d’arrêter mon choix. Je vous proposerai ma sélection.

J’ai choisi Headspace. Tout me parle dans cette application. Elle est juste merveilleuse et sublime. La voix (disponible en plusieurs langues), les innombrables thèmes (Happiness, sleep, visualization, kindness, prioritization, finding focus…) et les magnifiques illustrations. Leurs vidéos méritent vraiment le détour. En terme d’ergonomie et de design c’est l’exemple à suivre. Ils ont bons sur toute la ligne les cocos !

Headspace, application de méditation
© Headspace

Lors de ma première séance je n’avais pas réussi à suivre toutes les indications car mes pensées étaient trop nombreuses. C’était Tchernobyl dans mon esprit. Au fil de la semaine, j’ai pu observer les progrès. J’avais de moins en moins de pensées qui m’empêchaient d’écouter les commentaires à chaque séance. Prendre conscience de ses pensées sans pour autant les juger permet de prendre énormément de recul. On se rend vite compte de ce qui nous pollue au quotidien. Une information anodine peut finir par nous tracasser. On le réalise alors au détour d’une séance.

Depuis mon lancement dans l’entrepreneuriat, j’accorde énormément d’importance à ma charge mentale. Il y a tellement de choses à penser à la fois et à anticiper. D’où l’intérêt de créer son vision board pour visualiser ses objectifs sur l’année. La méditation peut devenir un solide compagnon pour nous aider à appuyer sur le bouton pause. Utile pour apprendre à mettre de côté certaines pensées négatives pour laisser place à de nouvelles idées et être plus créatif. Un moment suspendu que j’ai plaisir à prendre quotidiennement.

2. Station, votre seule et unique station de travail

9h, ma journée de travail démarre toujours par cette même action. J’ouvre Station, une application de bureau qui permet la gestion de toute ma station de travail dans une seule fenêtre. Plus besoin d’ouvrir moults fenêtres de navigation et d’avoir de multiples fenêtres flottantes. Fonctionnant à base d’icônes sur la gauche, vous naviguez d’une application à l’autre. Cela ressemble beaucoup à Slack en terme d’ergonomie mais regroupe tous vos outils de travail à la fois. À vous de personnaliser votre station de travail à votre guise : Gmail, Google Agenda, Google Drive, Slack, Trello, Evernote, Maps, Medium… De quoi vous régaler car ils dénombrent +600 apps à disposition !

Plus besoin d’accéder à un navigateur. Cela évite de se retrouver “malencontreusement” sur Facebook et de scroller à l’infini.

Outils de productivité : Station app
© Station

En quoi le service peut vous être utile ?

Imaginons que vous utilisiez Gmail à titre professionnel. Il n’est pas rare que vous ayez même plusieurs adresses emails en plus des emails générique (contact, info, job, press…). Vous avez donc soit un client mail pour les agréger soit plusieurs onglets ouverts sur votre navigateur. Vous utilisez Google Drive pour vos supports et vous voulez garder votre agenda ouvert. Et si tout ceci était regroupé en quelques icônes ? Vous basculeriez plus facilement d’une icône à l’autre sans vous poser de questions. De plus, vous pouvez ajouter d’autres outils de travail comme Trello, Slack etc. Vous concentrez ainsi tous vos outils business dans une seule et même fenêtre.

Le seul petit défaut ? Ne pas pouvoir regrouper l’ensemble des comptes Gmail dans une seule icône comme c’est le cas pour les documents Google Drive. Cela nous fait perdre un précieux espace dans le menu de gauche. Je tenais à le notifier car il me semble qu’une alternative concurrente le propose.

L’usage de Station m’a clairement aidé à être plus productive et cocorico, l’équipe est française ! Ils font partie des joyaux d’efounders. Je le place en troisième position de mes outils de productivité favoris !

3. Google Agenda ou comment gagner du temps sur son agenda

Outils de productivité : Google Agenda

Je jette un oeil à Google Agenda. Pour m’organiser facilement, j’utilise des codes couleurs pour définir la nature de mes rendez-vous. Bleu pour les rendez-vous professionnels, saumon pour mes rendez-vous personnels, gris pour le sport (bloqués à l’avance, pas d’excuse), vert pour le kiné, violet pour les concerts, lavande pour mes sorties culturelles, jaune pour les congés. Je prévois 1 à 2 jours (mardi et jeudi) dans la semaine pour réunir tous mes rendez-vous professionnels dans Paris. ça m’évite de perdre trop de temps en trajet. Je prends l’habitude de dupliquer mes RDVs récurrents.

Si vous connaissez votre pic de productivité/concentration dans la journée, vous pouvez caler vos tâches plus complexes sur ces plages horaires. Les plus rigoristes vont même jusqu’à diviser leur journée en 100 blocs de travail de 10 min. Certains préfèrent attaquer par les missions fastidieuses en début de journée. À vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Mon arme secrète ? Les rappels. Pour chaque jour de la semaine, je définis en rappel deux à trois tâches importantes. Le soir j’ai pour habitude de vérifier si elles sont notées comme terminées. Si ce n’est le cas, je les reprogramme à un autre moment. J’ai pour habitude de créer beaucoup de rappels car cela permet d’alléger ma charge mentale. Une tâche notée peut être aussitôt oubliée jusqu’au jour du rappel. Plus besoin de se tracasser ! J’ai vu notamment la différence lors de mes méditations. Ajouter tout de suite une pensée dans un rappel est un excellent moyen de se décharger l’esprit.

4. Trello, la To do list évoluée

Toujours au sein de Station, je découvre mes différentes messageries Gmail. Je regarde le Trello pour voir les missions en cours. Il s’agit d’une to-do list collaborative en ligne. Vous créez des cartes que vous ajouter dans une colonne ou plusieurs. Auparavant ces colonnes pouvaient donc être très nombreuses ce qui rendait la lisibilité complexe. La simplicité du service et son succès m’ont souvent laissé perplexe. Depuis, il y a eu l’ajout d’une fonctionnalité qui m’a redonné de l’intérêt pour l’un des outils de productivité les plus plébiscités : les check-lists avec case à cocher pour notifier son avancement…

Outils de productivité : Trello
© Trello

Par exemple, je crée 3 colonnes : « To do », « En cours », « Terminé ».

Dans la « To do », je crée des cartes thématiques : Marketing, Community management… Au sein de chaque thématique je vais créer un modèle/guide à suivre étape par étape sous forme de check-list avec cases à cocher : « Programmer l’article via Buffer sur Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn », « Ajouter l’article sur le tableau Excel sur Google Drive + url », « Trouver 5 titres alternatifs pour les re-programmer ».

Cela permet d’avoir un modèle utile à suivre quand on travaille en équipe et ce, placé au top de chaque thématique.

Ensuite je crée la carte « Idées d’articles blog » par exemple. Je crée une check-list dans laquelle je mets tous les sujets que j’ai en tête et l’équipe peut faire de même. L’outil de productivité et de gestion est bien adapté à la planification en tous genres, éditorial, développement, marketing, ressources humaines, administratif…

5. Franz, une seule plateforme pour gérer ses messageries

9h30, j’ouvre Franz, l’un des outils de productivité de cette liste qui n’en a pas l’air. Détrompez-vous ! Disponible en app desktop et similaire à Station, ce service est uniquement réservé aux outils de communication : Slack, Messenger, WhatsApp, LinkedIn, Skype, Telegram, Tweetdeck, Calendar, Hangouts…

Outils de productivité : Franz
© Franz

Même s’il m’est possible d’ajouter Slack et Messenger sur Station, j’ai volontairement choisi de les dissocier en les ajoutant sur Franz. Les messageries sont tout simplement les fléaux de la productivité. Ainsi, si je n’ouvre pas Franz, je ne reçois absolument aucune notification de ces plateformes – j’ai désactivé les notifications sur mon téléphone de chaque plateforme pour cela.

Je choisis donc moi-même à quel moment je souhaite communiquer et répondre aux messages. Cela permet de ne plus être pollué inutilement par toutes les notifications des messageries et de regagner considérablement en productivité !

6. Citymapper, l’application de transport qu’il nous manquait

Citymapper

10h, il est temps de me mettre en route, j’ai un café à 11h sur Paris. J’ouvre Citymapper, l’application multi-transports pour savoir combien de temps je vais mettre pour me rendre au RDV. L’application permet d’indiquer le meilleur trajet en une seule page à travers plusieurs modes de transport possibles : métro, bus, Uber, à vélo et même en scooter ou trottinettes !

Une carte interactive géo-localise les différents transports autour de vous : nombre de Vélib, bouches de métro, arrêts de bus… En choisissant un trajet, l’application vous prévient avec une vibration lorsque vous devez bientôt descendre.

Le plus ? On nous indique où se placer dans la rame de métro. Vous vous trouverez alors face à la bonne sortie de métro dès l’arrivée à la station. Magique ! Deuxième point appréciable ? L’indication du bon numéro de sortie et qui a depuis inspiré les autres applications de mobilité.

Pour ne pas gâcher son plaisir, l’application est disponible pour Paris et Lyon mais aussi à l’étranger (Londres, Berlin, Los Angeles, Mexico, Sydney, Hong-Kong, Montréal, Moscou…) ! J’aime beaucoup les animations d’attente et les informations décalées. On nous indique même le temps de trajet effectué en… Hoverboard ! #turfu L’une des meilleures apps qui existent en terme d’ergonomie et parcours utilisateur.

7. Evernote, votre pense-bête intelligent

10h15, en chemin je prends en note mes idées sur Evernote. C’est incontestablement mon coup de coeur des outils de productivité. Si vous ne deviez retenir qu’un seul outil de toute la liste, jetez votre dévolu sur celui-ci. Aujourd’hui il me serait impossible de m’organiser sans toutes mes notes au nombre de +400 au moment où j’écris cette ligne.

Outils de productivité : Evernote

Imaginez l’application comme le Dropbox des blocs-notes. Toutes vos notes sont synchronisées sur l’ensemble de vos appareils (Mac, PC, smartphone, site web). Impossible de perdre une seule information. J’ai démarré cet article sur Evernote en mode hors ligne sur mon téléphone quand j’étais dans le métro. J’ai terminé de le rédiger sur mon Mac plus tard dans la journée. Tout se synchronise dès qu’il y a une connexion. Vous pouvez classer vos notes dans différents classeurs : twosday, personnel, association, sport etc.

Sa particularité ? Pouvoir enrichir ses notes d’images (photos, gifs), de tableaux, mémos vocaux, de cases à cocher (parfait pour les listes d’achat ou des to do). Vous pouvez collaborer avec d’autres utilisateurs en partageant la note. La fonctionnalité la plus redoutable d’Evernote réside dans sa fonction de recherche extrêmement puissante et avancée. Il suffit de taper un mot pour ressortir les notes correspondantes. Il est même capable de reconnaître des mots présents sur des images.

La nouveauté qui dépote ? Les modèles/templates disponibles prêts à l’emploi. La petite frayeur ? Un jour, j’ai supprimé une partie très importante d’une note. J’ai décortiqué Google pour savoir si cela était récupérable. Sachez qu’en version Premium, il existe un historique de chaque note !

Le petit regret ? Un effort sur l’ergonomie ne serait pas de refus. Les différents menus rendent l’outil un peu complexe et peut rebuter de prime abord.

Grâce à Evernote, j’ai mis fin à la prise de note sur carnets que je ne relisais jamais. Je prends directement mes notes en ligne pour pouvoir les classer tout de suite et retrouver les infos si besoin. Un grand merci à la team Evernote pour ce merveilleux outil qui m’accompagne quotidiennement ❤️

8. Rescue time, analyse de votre temps passé sur l’Internet

10h45, en consultant mes emails, je reçois le compte-rendu hebdomadaire de Rescue time. Ce service permet de monitorer l’ensemble de notre temps connecté. Par là, j’entends une extension Chrome permettant de voir combien de temps on passe sur chaque site, une application sur son smartphone pour voir le temps passé sur les apps et une app desktop pour l’ordinateur.

Outils de productivité : Rescue Time
© Rescue Time

RescueTime vous enverra un récapitulatif chaque semaine concernant le temps passé sur chaque service. Vous pourrez ainsi observer votre productivité. Vous pouvez l’utilisez de manière ponctuelle en désactivant le service ou définir des plages horaires. Lors du premier bilan hebdomadaire, cela m’a permis d’éliminer immédiatement de mon téléphone des éléments chronophages comme les jeux. Vous pouvez classer les outils vous-même en les jugeant productif ou non. Par exemple Facebook en productif si vous utilisez les réseaux sociaux professionnellement. Depuis peu, j’ai décidé de supprimer l’application Instagram sur laquelle je passais beaucoup trop de temps, notamment sur la messagerie.

9. Swift key, un clavier prédictif impressionnant

11h00, j’envoie un sms en 3-4 lettres et 5 clics à mon contact pour lui indiquer que je sois arrivée. Oui vous avez bien lu, je parle bien en lettres et en clics car j’ai un clavier un peu magique qui est mon deuxième coup de coeur de la liste. Il s’agit de Swift key, dispo sur iOS et Android !

Swiftkey
© Swiftkey

À la base réputée pour son clavier où il suffit d’écrire en glissant ses doigts sur le clavier sans avoir à le relever, il s’avère être en réalité un outil de productivité redoutable. Microsoft ne s’y est pas trompé dans ce rachat…

Le service enregistre nos mots les plus utilisés pour les prédire dans une ligne située juste au-dessus du clavier. Pour cela il passe par un réseau de neurones, de l’intelligence artificielle. Je démarre souvent mes sms par « Hello ça va ? » qui me valent donc 2 clics au centre du clavier et un point d’interrogation soit au total 3 clics.

Swiftkey

La bombe du service ? Il garde en mémoire jusqu’à 10 copier-coller par heure. Peu importe leur longueur. Vous pouvez également les garder en favoris indéfiniment. Pratique pour enregistrer vos coordonnées ou vos 30 hashtags pour Instagram ! Le nec plus ultra ? La visualisation de son agenda pour envoyer des dates de rendez-vous sans avoir à quitter la conversation.

À tester au plus vite. Pour les adeptes des gifs, il intègre aussi une bibliothèque bien fournie. Dernière fonctionnalité ajoutée, un traducteur. On ne les arrête plus !

11h30, mon rendez-vous est en cours. Je prends toutes les notes nécessaires sur Evernote. Fini les carnets avec stylo à trimballer partout avec soi. J’apprécie le fait que tout soit déjà retranscrit et synchronisé sur mon ordinateur. Plus aucune perte d’informations ni de temps. Promis, j’arrête avec Evernote !

10. Slack, l’outil de communication interne dont vous ne pourrez plus vous passer

12h00, fin du RDV. J’ouvre Franz pour consulter Slack. Vous en avez certainement déjà entendu parler. Cet outil de productivité est la Rolls Royce des outils de communication. L’essayer c’est l’adopter.

Outils de productivité : Slack
© Slack

Le menu principal situé à gauche (comme sur Franz et Station), est constitué en 2 parties : il y a d’abord les chaînes communément appelées « Channel ». Il en existe par défaut comme « général » et « random » mais vous pouvez en ajouter suivant vos besoins « marketing », « développement », « veille »… Dans chaque channel vous pouvez ajouter les collaborateurs concernés par le sujet. On évite ainsi d’être pollué par les sujets qui ne nous concernent pas. Vous pouvez créer des channels privés. Idéal pour les projets encore confidentiels ou pour organiser des pots de départ en catimini.

Tout au bas du menu de gauche, vous trouverez la messagerie directe. Vous pouvez échanger en privé avec un collègue mais également créer des messages groupés.

Ce canal de communication est particulièrement adapté aux petites équipes et surtout celles composées de membres à distance, en télé-travail. Les visioconférences peuvent se faire directement via l’outil.

La particularité de Slack ? Pouvoir intégrer des applications tierces pour enrichir vos chaînes/channels ou créer des passerelles. Il existe +1500 outils : Drive, Dropbox, Trello, Github, Salesforce…

Voici quelques intégrations possibles : ajouter Twitter pour que toute l’équipe puisse voir les posts du compte Twitter de la société, intégrer le chat Intercom présent sur le site pour répondre directement aux visiteurs depuis une channel dédiée. Il vous est même possible d’ajouter les emails reçus sur n’importe quelle boite mail. Bien pratique pour gérer les emails génériques de type contact@masociete.com« .

Un outil adapté pour pallier à la rétention d’informations. Le fait de voir dans une seule fenêtre tout l’historique et avancement d’un sujet ou d’un projet permet de gagner en efficacité et de reprendre la main plus facilement. Un gain de temps considérable.

Le souci de Slack ? Il peut vite devenir chronophage et contre-productif. En effet, plus l’équipe s’agrandit et plus vous recevrez de notifications intempestives. Nous avions dû mettre en place des méthodes d’usage pour regagner en productivité. J’avais d’ailleurs rédigé un article sur le sujet, Best Practices For Slack: 6 Hacks To Save You Time.

11. Google Chrome, mais surtout ses extensions

12h10, sur Franz j’ai une question sur Messenger au sujet de Buffer. Un outil qui permet de programmer et publier les posts sur les réseaux sociaux. Pour vérifier une information, je me dirige sur leur site. J’utilise Google Chrome, je teste régulièrement de nouvelles extensions Chrome. Elles font largement partie des outils de productivité.

Outils de productivité : Google Chrome extensions

Une sélection :

Bananatag pour tracker l’ouverture de vos emails sur Gmail et consulter chaque clic de lien.

UglyEmail pour empêcher le tracking (notification de lecture) de vos emails. Fonctionne bien pour contrer ceux qui utilisent Bananatag par exemple haha Sur Gmail, une icône apparaît pour vous indiquer quels emails sont trackés.

Emoji keyboard, il suffit de taper un mot-clé (en anglais) pour obtenir le bon emoji. En cliquant dessus il est immédiatement copié. Cliquez sur d’autres emojis et vous copierez une suite d’emojis. Clairement l’une de mes extensions favorites ! On ne perd plus de temps à scroller pour trouver la bonne section d’emojis correspondant à ce qu’on a en tête. On rédige un mot et on obtient des suggestions d’émoticônes auxquelles nous n’aurions même pas pensé. Que demande le peuple ? ✊🚀

Pocket, il sauvegarde en un clic le lien du site sur lequel vous naviguez pour le lire ultérieurement (app ou site). J’enregistre l’url en cliquant sur l’icône de l’extension et je peux retrouver le lien sur l’application de mon téléphone pour le transmettre immédiatement par sms à un contact.

Google Agenda, vos RDVs en un clic. Il détecte aussi sur les sites que vous visitez, les événements à ajouter directement à votre agenda.

On ne présente plus AdBlock pour nous préserver des publicités présents sur les sites.

Si cela vous intéresse j’en ferai un article par catégorie car il y en a tellement !! Attention, n’en ajoutez pas trop car cela risque de ralentir votre navigation. Sachez aussi que cela modifie le comportement et l’affichage de certains sites. Vous pouvez activer et désactiver vos extensions dans les paramètres de Chrome. Pour ceux qui comme moi naviguent en privé, il faudra activer manuellement chaque extension dans les options d’entre elles.

12. 1Password, un seul mot de passe pour vous connecter partout

Pour revenir à nos besognes et me connecter sur le site de Buffer, je clique sur l’extension Chrome 1Password. Il me connecte automatiquement avec mes identifiants sans avoir à les saisir.

Outils de productivité : 1Password

C’est simple, je ne retiens plus aucun mot de passe depuis l’installation de ce gestionnaire de mots de passe. Il remplit toutes les informations instantanément. L’unique mot de passe à retenir, c’est celui pour y accéder.

L’avantage de 1 Password ? Il est disponible partout, sur votre téléphone si vous avez besoin de vérifier un mot de passe, sur app desktop et sur votre navigateur Chrome. Il donne des conseils sur la vulnérabilité de nos mots de passe et propose un générateur de mots de passe complexes.

13. Google Drive, l’outil collaboratif dont vous ignoriez l’efficacité

Outils de productivité : Google Drive

12h15, je poursuis la rédaction de cet article. J’ouvre Station pour utiliser Evernote. Une fois achevé, je le copie sur Google Drive, aussi présent dans Station. Cela permettra à d’autres membres de l’équipe de faire des corrections avant la publication sur le blog. Je le saurais grâce aux dernières modifications apportées. Comme sur Word, ils peuvent aussi commenter des passages. Google a fait le bon pari en mettant à disposition sur le cloud toute sa suite Office. Plus besoin de télécharger le pack Office, tout est disponible en ligne de manière gratuite et collaborative.

Si vous utilisez la version business avec Google Suite, vous avez un espace Google Drive associé. Parfait pour synchroniser tous les documents de la société au même endroit ! Fini les accès aux dossiers uniquement en réseau, pas besoin d’un VPN.

5 avantages notables en privilégiant l’usage de Google Drive dans ses outils de productivité :

1/ Accès permanent : chaque membre de votre équipe a accès en permanence à tous les documents actualisés de la société. Un espace de stockage (limité puis payant) accessible depuis n’importe où et n’importe quand.

2/ Partage personnalisé : le partage des dossiers et documents est personnalisable.

3/ Accès externe : vous pouvez donner l’accès à n’importe qui, même en externe.

4/ Halte à la rétention d’informations : il permet d’éviter la rétention d’informations. Surtout quand un collaborateur quitte la société. Sachez qu’il existe tout de même un historique pour récupérer ce que de droit.

5/ Collaboratif : lorsque vous envoyez un fichier par email, vous pouvez simplement partager l’url du fichier. S’il y a des modifications nécessaires, votre interlocuteur pourra les intégrer directement dans le fichier, évitant ainsi toute ressaisie supplémentaire de votre part et/ou des oublis éventuels. ça évite de s’envoyer des fichiers joints en v2, v3 et v4finaldufinalpromis…

Last version

Un énorme hic cependant… Il faut veiller régulièrement aux accès notamment pour les collaborateurs externes qui ont sûrement utilisé un accès via un compte Gmail personnel. Ils continuent donc à accéder aux fichiers de l’entreprise lorsqu’ils ont quitté leur entreprise ou cessé de travailler avec vous. Il manque vraiment une gestion dédiée aux accès en un seul endroit car cela touche à la confidentialité des informations.

Autre point notable pour les adeptes de Slack en mode gratuit, communiquer l’url du document Drive au lieu d’uploader le document à chaque fois. Cela vous évitera de saturer l’espace de stockage de Slack 😉

14. Slack deletron, supprimer tous les documents Slack en un clic

Slack Deletron
© Slack Deletron

Si cela devait toutefois se produire, vous pourrez toujours utiliser Slack Deletron pour supprimer l’ensemble de vos documents en un clic via cet outil. Fini la corvée de « Vous pouvez effacer vos fichiers Slack svp ? » dans tout l’open space. Attention toutefois à bien sauvegarder vos documents avant cette action irréversible !!

15. Mapstr, pour enfin tester le lieu cool dont vous parlez depuis mille ans à tous vos amis. Le titre de la mort qui tue !

Il est 12h40, je décolle pour mon déjeuner vers une nouvelle adresse que j’ai pu proposer grâce à Mapstr. L’application est idéale pour ajouter ses lieux favoris et ceux à tester.

Auparavant, je passais un peu de temps à chercher un lieu de rendez-vous ou à poser la question à mes amis. Désormais j’ai Mapstr et quel gain de temps ! C’est pourquoi il a toute sa place dans la liste des outils de productivité.

Dès que je repère un endroit que je voudrais découvrir – de n’importe quel type, restaurant, bar, café, magasin, musée, je l’ajoute sur ma carte avec des tags personnalisés : à tester, petit-déjeuner, rooftop, bar, brunch, dîner, italien, bio, café, etc.

Mapstr
© Mapster

L’atout phare de cette application réside sans surprise dans sa carte. Quand on se trouve dans un quartier sans savoir où prendre un café, déjeuner ou dîner, il suffit d’ouvrir l’application. Plus besoin de réfléchir, surtout si c’est pour finir toujours aux mêmes endroits ! Depuis que j’ai l’app, j’ai pu tester davantage de nouveaux lieux.

L’avantage ? On peut accéder aux cartes de nos amis ou de comptes officiels pour tester leurs adresses et ce, partout dans le monde. N’hésitez pas à me suivre afin de découvrir ma carte 😉

Bonus track, c’est pas fini !

Une dernière pour la route 🙂 C’est celle qui fait chavirer mon coeur depuis plusieurs mois… J’ai nommé Alexa aka Amazon Echo.

Cette enceinte connectée agit comme un assistant personnel à commandes vocales pour votre domicile. Parmi ses fonctionnalités : rappel, météo, agenda, liste des courses, prises et lumières connectées, musique, alarme, horaire, minuteur, recettes, blagues, histoires…

Vous pouvez également ajouter des applications/skills pour écouter Audible, des podcasts, sons d’ambiance, méditer etc. Elles sont encore peu nombreuses mais l’offre devrait s’étoffer.

Amazon Echo Dot Alexa
© Amazon

Mes journées sont rythmées par des « Alexa lecture de Spotify », « Alexa suivant », « Alexa lance la playlist Mood », « Alexa allume le salon », « Alexa ajoute oeufs à la liste des courses », « Alexa lance un minuteur pour 10 min », « Alexa il est quelle heure ? », « Alexa il fait quel temps ? ».

Ma configuration : 1 Echo (avec haut parleur plus performant), 1 Echo Dot et 4 prises connectées, que sur des lampes. Elle me simplifie la vie et résultat : productivity on point!! Mon meilleur achat de 2018 🙂

Voilà qui achève cette liste. Si si promis !

Liste des outils de productivité

Gérer son agenda est un vrai planning… Il existe pléthore d’outils de productivité, j’ai listé ici mes principaux. Il ne s’agit pas d’intégrer tous les outils pour devenir plus productif. Intégrés progressivement, ils me sont devenus depuis essentiels. Comme tous les outils de productivité, le plus difficile est de trouver ceux qui vous conviennent ainsi qu’à votre équipe pour favoriser ensuite leur adoption.

À venir des articles plus thématiques afin de partager ceux que j’utilise pour les réseaux sociaux, la création graphique, la génération de leads, le networking, le recrutement, la veille etc. L’objectif étant de partager un maximum de ressources possibles et des best practice qui puissent faire gagner un maximum de temps.

Quels sont vos outils de productivité de prédilections et vos recommandations d’utilisation ?

Namaste les amis !

Passionnée par l'entrepreneuriat, les réseaux sociaux, la musique et les échanges, je suis toujours partante pour un café. Nous avons tous quelque chose à nous apporter. Au plaisir d'échanger !
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *